marseille-la-nuit-by-f

Voilà peu se terminait notre série d'articles intitulée "Trois Marseillais Plein d'Avenir", retraçant les parcours croisés de Gaétan Zampa dit Tany, de Jacques Imbert dit Jacky le Mat et de Francis Vanverberghe dit Francis le Belge, soit l'occasion de se replonger dans cinquante années de crime organisé à Marseille, de l'après-guerre dominée par les clans corses à l'assassinat de Francis le Belge le 27 septembre 2000 à Paris, en passant par la French Connection, les guerres des gangs, le racket, la came, les filles, les jeux, le trafic, les règlements de compte, les paris truqués... Une épopée de cinquante années où nos trois beaux mecs vont se croiser et se lier, s'allier et s'entre-déchirer, rencontrant sur leur route toutes les grandes figures et les grandes affaires de l'époque. Voici la liste des dix articles qui leur sont consacrés (cliquez sur le nom du chapitre pour aller directement à l'article correspondant) : 

-Chapitre 1 : Tany Zampa, l'enfant du Milieu

Où l'on suit l'ascension du petit Tany, lui-même fils du caïd Mathieu Zampa, de ses bagarres de rue dans le quartier du Panier pendant la guerre à son arrivée à la tête d'une solide équipe de durs à cuir avec laquelle il compte bien mettre la main sur les affaires les plus juteuses de Marseille au début des années 70, laissant les mécontents et les malveillants refroidits sur le trottoir.

-Chapitre 2 : Jacky le Mat, l'inarrêtable

Où l'on voit comment le Mat (le fou en argot) s'est taillé une place à part dans la voyoucratie française, un trompe-la-mort n'ayant peur de rien, extrêmement intelligent et ayant su se faire assez discret pour presque toujours passer entre les mailles du filet judiciaire, se liant d'une forte amitié avec Tany Zampa à la fin des années 50 jusqu'à ce que celle-ci ne se transforme en animosité mortelle dans les années 70. 

-Chapitre 3 : Francis le Belge, le surdoué de la Belle-de-Mai

Où l'on voit les débuts du petit Francis dans les quartiers pauvres de Marseille, lui qui n'est pas de la même génération que ses deux aînés et veut tâter de l'oseille, vite et beaucoup (il sera classé au Fichier Spécial du Grand Banditisme dès ses 21 ans). Le proxénétisme et les braquages avec les copains lui vaudront ses premières lettres de noblesse, mais c'est bien avec le trafic d'héroïne - la célèbre French Connection - qu'il connaîtra son embellie à la fin des années 60, prenant la tête d'un important réseau d'exportation de came. 

-Chapitre 4 : Zampa/Vanverberghe, le Grand contre le Belge

Où l'on revient sur la bataille rangée qui a vu s'affronter l'équipe de Zampa, alors en pleine ascension, et celle du Belge en 1972-73 pour une arnaque autour d'un deal de came. Résultat : 10 cadavres en six mois, dont quatre durant la célèbre tuerie du Tanagra, et une condamnation à 14 années de prison pour monsieur Francis Vanverberghe, mis sur la touche pour un long moment.

-Chapitre 5 : Zampa au sommet

Où l'on passe en revue le zénith de la carrière de Zampa, des labos de la French Connection aux machines à sous clandestines, en passant par les casses et les braquos, la main mise sur les paris et les casinos, le racket, les hôtels de passe, et le petit empire de bars et de boîtes de nuit qu'il se constitue sur toute la côte entre Marseille et Nice, et bien sûr à Aix-en-Provence, sa nouvelle chasse gardée. 

-Chapitre 6 : Zampa/Le Mat, la guerre de cent ans

Où l'on revient sur l'une des plus terribles guerres des gangs qu'aie jamais connu Marseille. Le 1e février 1977, pour une sombre histoire d'ego, Tany Zampa décide de faire abattre son ancien ami Jacky Imbert. Mais celui-ci survit malgré les 22 projectiles qu'il reçoit dans le corps, et décide de se venger. Commence alors une affolante série de règlements de compte en cascade qui ne prendra fin que 15 ans plus tard, après que bien des corps ne soient tombés dans la cité phocéenne et ailleurs, plus d'une centaine selon certains observateurs. 

-Chapitre 7 : La chute de Gaétan Zampa

Où l'on voit comment Monsieur Zampa, alors au faîte de sa carrière, tombe entre les mains de la justice pour une banale histoire de fraude fiscale en 1983 suite à l'assassinat de "l'empereur des nuits marseillaises" Gilbert Hoareau dit le Libanais. Lâché par une partie de ses soutiens, ne supportant pas la détention et les brimades de certains co-détenus, Tany Zampa finira par se pendre dans sa cellule des Baumettes le 23 juillet 1984. Une aubaine pour ses ennemies intimes, qui auraient quand même bien voulu avoir eux-mêmes la peaux de leur adversaire. 

-Chapitre 8 : Toci, le Mat, le Belge... Marseille 80's

Où l'on revient sur les années 80, durant lesquelles Jeannot Toci, le demi-frère de Zampa, reprend les rênes de l'équipe et parvient tant bien que mal à en conserver les acquis, tandis que Jacky le Mat et Francis le Belge s'allient pour mieux mettre en coupe réglée les nuits marseillaises, sans oublier le conflit lancinant entre les différents protagonistes de notre histoire qui continue de laisser de nombreux hommes sur le carreau.

-Chapitre 9 : Années 90, grandeur et décadence

Où l'on revient sur la décennie 90, synonyme de sang et de violence. Alors que l'équipe le Mat-le Belge est pris dans les tourments d'une hécatombe sans pitié pour le contrôle des boîtes de nuit de la région aixoise, Jeannot Toci et les siens succombent eux à une guerre interne autour du bizness des machines à sous clandestines placées dans les cafés du Midi. 

-Chapitre 10 : Francis le Parisien et Jacky le Retraité

Où l'on voit comment Francis Vanverberghe a réussit à se faire une place de premier choix sur la capitale, sorte deuxième patrie pour lui depuis la fin des années 60, et comment il y trouva la mort en septembre 2000, sa réussite ayant aiguisé bien des appétits, entraînant par la suite un "nettoyage" en règle de ses alliés dans tout le sud-est. Pendant ce temps Jacky le Mat, lui, se fait toujours aussi discret dans ses affaires malgré quelques rencontres impromptues avec la justice... le dernier survivant de notre trio magique, aujourd'hui âgé de 87 ans, semble en tout cas s'être bel et bien "rangé des voitures". Il emportera avec lui ses secrets dans la tombe, selon toute vraissemblance.

113987420_o